L'étranger mystérieux

  • L'étranger mystérieux
  • Auteur : Mark Twain
  • Editeur : Paris : Albin Michel jeunesse
  • Publié : 2012
  • Type de document : Livres Jeunesse
Savoir plus et réserver
 

« Rien n’existe ; tout n’est que rêve. Dieu… l’homme… le monde… le soleil, la lune, les champs infinis d’étoiles… un rêve, un vaste rêve ;  tout cela n’a aucune existence. Rien n’existe, hormis l’espace vide et toi ! »

Cette profession de foi solipsiste s’insère dans l’épilogue d’une merveilleuse diablerie imaginée par Mark Twain.  En 1896, la fille de Mark Twain meurt d’une méningite, quelque année plus tard son autre fille sombre dans la folie, en 1904 sa femme décède. Il se fait vieux, ses amis meurent et les rudesses de la vie ne l’épargnent pas. Entre ces deux dates fatidiques, Mark Twain écrivit plusieurs versions de ce texte étrange et un brin faustien qui n’use des artifices du merveilleux que pour déployer sous les yeux des jeunes lecteurs un tableau du monde peint sous ses couleurs les plus crues - par-delà le bien le mal. Il y dépeint une humanité fourbe et lâche qui se targue d’un « sens moral » que Mark Twain éreinte par la voix suave de son héros - un ange absolument charmant qui répond au nom de Satan. L'étranger mystérieux met à rude épreuve notre notion du bien et du mal mais n'excuse en rien la bêtise et la méchanceté. S'agit-il pour Mark Twain, de placer les jeunes gens face à la solitude irréductible à notre condition humaine? Veut-il marquer ainsi la conscience individuelle comme seul fondement de notre responsabilité pour échapper à l'abjection?

Si la version choisie par l’éditeur n’est pas considérée comme la plus authentique (mais l’éditeur justifie son choix dans un avertissement), elle est en revanche illustrée avec flamboyance par ATAK (alias Georg Barber) dont le pinceau halluciné enlumine le récit de tableaux chatoyants comme des planches de William Blake. Ces vignettes truffées d’allusions à l’histoire de l’art (de Bosch à Star Wars) ajoutent une touche sublime à ce livre porté par un récit merveilleusement inspiré.

SHARE

SELECTIONS