Henri Michaux - Frottages

Savoir plus et réserver
 
 On connaît le poète, l'aquarelliste, ses taches, ses encres, des dessins mescaliniens mais les frottages d'Henri Michaux sont peu connus. Le Musée des Abattoirs de Toulouse en possède quelques un dans ses réserves qui furent présentés fin 2001. Voici un livre, bilingue (français/anglais) qui nous rappelle leur existence.
Dans son texte de présentation de l'oeuvre dessinée d'Henri Michaux, Claire Stoullig affilie la pratique du frottage chez Michaux à l'influence directe de Max Ernst.
Entre deux belles séries de planches photographiques reproduisant les frottages (sans titre 1942-1947) est insérée une nouvelle de Bernard Comment. C'est un bref récit de l'attente, à tonalité méditative. Fenêtre avec chambres (A View with Rooms) est basé sur le motif de la trace (doigts sur la vitre, pieds sur le sable mouillé ).
On trouvera en fin de volume une chronologie instructive de l'itinéraire d'Henri Michaux, recentrée sur les rapports du poète à la pratique du frottage. De son insatisfaction quant au pouvoir évocatoire de l'écriture naît son activité de peintre. [Henri Michaux] n'est en effet pas convaincu que les mots sont les "signes" les plus appropriés pour communiquer. Ce scepticisme conditionnera ses expériences plastiques futures.

SHARE