TIMES UP FENASS' - PAR "LES BRUITS QUI COURENT" EN RESIDENCE AUX FENASSIERS

TIMES UP FENASS'

Elise Giordano et Carine Ravaud constituent le duo "les bruits qui courent". Elles ont conduit la première résidence de quARTier aux Fenassiers, de mai à juillet 2016. imaginé pour les repas partagé et les moments de fêtes durant la résidence, Le "Time Up Fenass'" nous plonge dans les souvenirs des habitants et la mémoire du quartier. Certains de ces souvenirs sont évoqués le spectacle déambulatoire créé par les artistes à l'issue de la résidence, le 17 septembre 2016 à 17h aux fenassiers.
En attendant, préparez vous au spectacle  : connaissez vous vraiment Colomiers?!

 

TIMES UP FENASS’:

 

1. On nous a raconté qu’un jour l’équipe de Colomiers a perdu et qu’un des joueurs énervé a cassé toutes les vitres du bus par énervement. Le terrain de sport était alors situé à l'emplacement des maisons en bande qui longent le chemin de Bouconne, avant la construction des Fenassiers. Mais de quel sport s’agissait-il?

2. Avant la construction des Fenassiers, le quartier était constitué de champs. Quand les immeubles étaient flambant neufs, très vite le plancher en bois au RDC de l’appartement 2 du bâtiment 1 s’est décollé et le plancher était comme ça. Il y avait de l’humidité, par quoi était-elle provoqué ?

3. Question rapidité : un nouvel immeuble a été construit en même temps que le Seyleri. Les nouveaux habitants ne connaissent pas encore l’histoire de leur nouveau quartier, mais les anciens habitants connaîssent-ils la couleur des poteaux des nouveaux bâtiments ?

4. Les 1ers habitants n’avaient pas l'eau courante quand ils ont emménagés en 1960, mais savez-vous où ils allaient puiser l’eau ?

5. Il y a dans la cité, entre les bâtiments 3 et 4, des arbres très utiles. Les habitants se sont retrouvés pendant plusieurs années pour ramasser et effeuiller la tisane sur des grandes tables, qu’on mettait ensuite à sécher dans les caves ? De quel arbre s’agit-il ?

6. Au Seyleri, le nouveau bâtiment construit par Colomiers-habitat, certains habitants ont été déçus de trouver des cuisines ouvertes. Pour autant, certains habitants ont trouvé un arrangement : où ont-ils installé une 2e cuisine ?

7. Dans les anciens immeubles, on trouve dans le couloir de l’entrée des appartements une sorte de niche. Elles accueillait jusqu’à la fin des années 1970 un moyen de se chauffer. De quoi s’agissait-il ?

8. Que trouvait-on dans les salles de bain à la place des douches ?

9. Au bout du chemin de Bouconne, derrière les anciens jeux pour enfants, après le bâtiment des entrées 8-9 était construit un foyer où les jeunes se retrouvaient pour danser le week-end. Suite à quel événement a-t-il été démoli ? Que s’est-il passé pour qu’il disparaisse ?

10. Les premiers bâtiments construits n’étaient pas peints de cette couleur orange, mais en blanc. On parlait donc “des blancs”; mais comment appelait-on les autres immeubles ? Les rouges
11. Il y a beaucoup d’arbres dans la cité. Un jour, des insectes sont venus s’installer dans cet arbre. Les habitants ont été obligé d’appeler un spécialiste pour les déloger... De quoi s’agissait-il ?

12. Dans la cité, on trouvait aussi des choses à manger. A l’entrée du bâtiment 2 par exemple, certains voisins avaient planté des tomates, d’autres ont utilisé un petit panier pour planter des pois, des aromates. Près de l’ancien boulodrome, il y avait un arbre fruitier. Quel fruits y cueillait-on ?

13. Question double, il faudra donner les 2 réponses pour remporter le point : Le cabanon a participé à la vie active de la cité pendant des années. On y venait pour le barbecue, les tournois de pétanque, les discussions entre voisins, les grands banquets… Par quelle association columérine, ce lieu était-il tenu et quel était le nom de son premier responsable ?

14. Les Fenassiers sont connus dans tout Colomiers, comme haut lieu sportif (pétanque) Mis à part au cabanon, dans quel lieu construit à la fin des années 1990, les enfants
peuvent-ils se défouler aux Fenassiers ?

15. Du temps ou Colomiers n’était encore qu’une petite ville de moins de 10.000 habitants, il n’y avait pas encore le Carrefour Market. Quel marchand ambulant faisait
retentir le son de sa clochette à travers la cité ?

16. Les anciens bâtiments, malgré leur grand âge, restent propres et accueillant. Un couple entretient depuis près de 50 ans les cages d’escaliers et les espaces extérieurs. Si tout le monde connaît Daniel, comment se prénomme sa femme, grâce à qui nos espaces communs sentent bons le muguet ?

17. Le RDC du bâtiment 2 a eu de nombreux usages différents : l’ancien gardien M. Bage y a vécu de nombreuses années, c’est aujourd’hui le local de Sylvie avec la maison des Fenassiers de demain. Mais savez-vous quel magasin pccupait ces lieux ?

18. Dans les arbres des nouveaux logements, des objets ont été installés. Ils servent à aider les oiseaux à passer l’hiver. de quoi s’agit-il ?

19. Certains arbres sont tordus et penchés dans la cité (montrer autour). Pourquoi sont ils dans cette position ?

20. A l’emplacement des anciens jeux d’enfants, le terrain est un peu vallonné, comme une colline. Du temps où il y avait le foyer, le terrain était totalement plat. A votre avis, d’où vient la terre des collines actuelles ?

21. Pour construire les nouveaux logements, le rond-point près du collège a été diminué et rétréci. Avant le rond-point, au début de la cité, il y avait une colline et un bois. Que faisaient les habitants de la cité qui s’y retrouvaient ? 

Fichier attachéTaille
TIMES UP FENASS REPONSES.pdf64.29 Ko

SHARE