Lire, écrire, compter, coder

  • Lire, écrire, compter, coder
  • Auteur : Frédéric Bardeau, Nicolas Danet
  • Editeur : Limoges : Fyp éditions
  • Publié : 2014
  • Type de document : Livres Adultes
Savoir plus et réserver
 

Jusqu'à récemment l'art de programmer était l'affaire de quelques professionnels de l'informatique et d'une poignée d'amateurs passionnés désormais repérés sous le terme à la mode de "geek". Ce livre part du constat que le nombre des utilisateurs directs des applications informatiques ne se mesure plus au nombre de foyers disposant d'un ordinateur personnel. L'invasion des smartphones jusque dans les populations les plus démunies,  le maillage de plus en plus serré des interconnections - non seulement des hommes entre eux, mais aussi entre les machines - obligent à réfléchir sur la place de la programmation dans l'enseignement et dans la culture du XXIè siècle.

 Une fois surmontée l'inquiétude qui le prendra à la vue de deux coquilles (ou lapsus calami ?) rencontrés aux pages 40 (où l'on découvre des puces en silicone) et 41 (où l'on lit "circuit imprimé" quand de toute évidence il s'agit de circuits intégrés), le lecteur - s'il est sensible aux questions de la transmission des savoirs et de la culture - trouvera dans ce petit ouvrage une mine d'informations sur des initiatives originales qui mettent aux cœur de ces questions la pratique de la programmation. Il fait le point sur les initiatives pédagogiques pour l'enseignement de la programmation qui ont émergé un peut partout dans le monde. La question de savoir si cet apprentissage doit être précoce dans les écoles y est discutée. Pour les adultes, des programmes d'enseignement en ligne y sont décrits (MOOCs etc.). La question des enjeux de la culture du code dans la formation intellectuelle des individus y est envisagée sous un angle plutôt optimiste mais sans aucun angélisme.
Les auteurs - eux même praticiens de ces nouvelles pédagogies - ne sont pas des thuriféraires d'une nouvelle religion numérique. Ils portent un regard lucide et critique sur l'invasion des technologies numériques; leur propos n'est pas d'en justifier l'omniprésence au nom d'un avenir radieux. Ils affirment clairement que le numérique n'apporte aucune solution au problème fondamental de l'enseignement et de la transmission; les technologies de l'information ne sont pas des réponse à des problèmes d'éducation. Leur caractère invasif aujourd'hui procède d'autres enjeux.
Les auteurs nous incitent au pragmatisme en prenant acte de cette mutation culturelle profonde provoquée par les technologies numériques. Ils nous encouragent - enfants, femmes, personnes âgées - à nous approprier la technique pour ne pas la subir. L'enjeu de l'apprentissage du code n'est pas de former les futur OS de l'industrie numérique mais d'apprendre à programmer pour ne pas se laisser programmer par les autres.

SHARE