TRIBUNE

Des galaxies plein les yeux - un article de Thierry Contini publié par The Conversation

Cet article est publié à l’occasion de la manifestation sur les « Imaginaires stellaires », qui se tient du 28 janvier au 13 mai 2017 au Pavillon Blanc Henri Molina à Colomiers. Conçue autour des représentations cosmiques, cette initiative convoque une série d’événements à la croisée de l’art et de l’astronomie avec des conférences, des ateliers, des lectures, une exposition et un planétarium. Un événement dont The Conversation et le Quai des Savoirs – Toulouse Métropole sont partenaires.

Cosmos : artistes et scientifiques à la conquête de l’invisible - avec TheConversation et Le Quai des Savoirs

Par Anne Sauvageot, Sociologue

Cet article est publié à l’occasion de la manifestation sur les « Imaginaires stellaires », qui se tient du 28 janvier au 13 mai 2017 au Pavillon Blanc Henri Molina à Colomiers. Conçue autour des représentations cosmiques, cette initiative convoque une série d’événements à la croisée de l’art et de l’astronomie avec des conférences, des ateliers, des lectures, une exposition et un planétarium. Un événement dont The Conversation et le Quai des Savoirs – Toulouse Métropole sont partenaires.

TIMES UP FENASS' - PAR "LES BRUITS QUI COURENT" EN RESIDENCE AUX FENASSIERS

Elise Giordano et Carine Ravaud constituent le duo "les bruits qui courent". Elles ont conduit la première résidence de quARTier aux Fenassiers, de mai à juillet 2016. imaginé pour les repas partagé et les moments de fêtes durant la résidence, Le "Time Up Fenass'" nous plonge dans les souvenirs des habitants et la mémoire du quartier. Certains de ces souvenirs sont évoqués le spectacle déambulatoire créé par les artistes à l'issue de la résidence, le 17 septembre 2016 à 17h aux fenassiers. En attendant, préparez vous au spectacle : connaissez vous vraiment Colomiers?!

SOPHIE LIADOS, FAIRE SIGNE, DE L'ARCHITECTURE AU GRAPHISME / PRIX JEUNE CREATION 2016 DE L'ACA-PBC ET DU PAVILLON BLANC

Sophie Liados est la Lauréate de la troisième édition du prix de la jeune création de l'Association des Amis du Centre d'Art au Pavillon Blanc de Colomiers. Ce prix récompense par la commande d'un texte critique, l'un des artistes intervenus durant la saison sur les dispostifs de médiation. Diplômée en 2015 de l'Isdat, l'institut supérieur des arts de Toulouse, Sophie Liados poursuit aujourd'hui sa pratique du graphisme.

Pangramme, de Fanette Mellier - Exposition "Les Joueurs"

Le Pavillon Blanc a à coeur de croiser les genres, et c'est ainsi que nous avons invité la graphiste Fanette Mellier à présenter au Centre d'art son installation intitulée Pangramme. Sa route avait croisée celle du Pavillon Blanc en 2011, lorsqu'elle avait conçu L'Emmentaliste, la première édition de la première exposition du centre d'art au Pavillon! Fanette Mellier, c'est aussi une graphiste passionnée par le livre et la littérature... une autre affinité avec le Pavillon Blanc. C'est aujourd'hui Marrina Bakic qui nous présente cette installation, ou se croisent poésie, design et graphisme.

GÉNÉALOGIE DE POCHE DU ROI SUPRÊME – UNE FICTION DE PHILIPPE VASSET D’APRÈS DAVID B.

Le Pavillon Blanc a fait de la rencontre entre l’image et l’écriture le creuset de son identité culturelle. Le récit, la fiction, le design graphique ou encore la bande dessinée y croisent les chemins de l’art. Le Pavillon Blanc a ainsi invité l’écrivain Philippe Vasset à écrire une fiction autour de l’œuvre de David B., dessinateur et auteur de bande dessinée exposé du 26 septembre 2015 au 2 janvier 2016. Ce texte est destiné à être repris d’abord sur le site www.uncoupdedes.net du réseau national des centres d’art d.c.a., puis dans une édition à paraitre en janvier à L’Association sous le titre Portraits de mon frère et du roi du monde. Il poursuit le travail de fiction débuté dans l’exposition Portraits de mon frère et du roi du monde avec la série des 72 portraits dessinés par David B.

 

Vincent Olinet : Rerum novarum

L'idée lui en est apparue dès 2013. Avant de devenir sous le titre "Rerum Novarum" la première exposition monographique de l'artiste Vincent Olinet dans un centre d'art en France, ce projet a produit un texte en chemin. Une note d'intention plutôt, que nous avons voulu publier sur le site du Pavillon Blanc, tant elle nous plonge dans la pensée de l'artiste.

Représenter la musique : Musilink, la recherche graphique de Lucile Domon, prix jeune création 2015 de l'ACA-PBC

Lucile Domon est la Lauréate de la seconde édition du prix de la jeune création de l'Association des Amis du Centre d'Art au Pavillon Blanc de Colomiers. Ce prix récompense par la commande d'un texte critique, l'un des artistes intervenus durant la saison sur les dispostifs de médiation. Diplômée en 2014 de l'Isdat, l'institut supérieur des arts de Toulouse, Lucile Domon poursuit aujourd'hui sa pratique du graphisme.

L’art de Yûichi Yokoyama - par Kodama Kanazawa

Le Centre d’art de Colomiers présente de septembre à décembre 2014 la première exposition monographique de Yûichi Yokoyama en Europe. Cet auteur a fait du manga l'accomplissement d'un art lié à la peinture. Ses narrations à la fois cliniques, linéaires et absolument dépaysantes, prennent place dans un monde urbain et technologique. L’exposition, dont le commissariat a été assuré par Kodama Kanazawa, est centrée sur l'ouvrage World Map Room et montre les liens entre peinture et manga.

Liis Lillo par Alexandra Fau - Prix de la jeune création des amis du centre d'art

En 2014, l'association des Amis du Centre d'Art au Pavillon Blanc de Colomiers 'ACA-PBC) a mis en place en partenriat avec le Centre d'art la 1ère édition du Prix de le jeune création. Parmi les jeunes artistes intervenus sur des projets avec des publics, c'est Liis Lillo qui a été primée, artiste diplômée en 2013 de l'Isdat.

Pour ce prix, l'association et le centre d'art remettent à l'artiste un texte critique destiné à accompagner la cerrière de l'artiste. Ce texte a été confié à la critique et commissaire Alexandra Fau : bonne lecture et découverte!

Un journal de quartier sur le centre d'art ! - MC du Seycheron

Dans le cadre des ateliers multimédi’art où les participants découvrent à la fois l’art contemporain et les outils multimédias, les enfants ont construit un numéro de leur journal de quartier autour du centre d’art du Pavillon Blanc.

Ce journal est à l’initiative des enfants de la Maison Citoyenne du Seycheron et de leurs animateurs. Pour ce premier numéro, ils ont pris le rôle de journalistes, ont interviewé les acteurs du centre d’art  par des prises de son, se sont posés des questions sur l’exposition en cours et ont réalisé une maquette papier avec leurs contenus. Lors de l’atelier multimédia, il ont mis en forme leur journal utilisant les techniques de PAO.

FONDRE, BATTRE, BRISER OU « L’AUTRE APOCALYPSE»

Cette tribune ouvre les frontières entre art contemporain et cinéma. De l'œuvre à l'image, le lien est celui des univers (post-)apocalyptiques. Le résultat, c'est la plongée subjective et passionnée d'un bibliothécaire dans l'univers du cinéma. Cette exploration fait écho à l'exposition Fondre, battre, briser et au cycle Cinémapocalypse proposé par Le Central de Colomiers en avril, qui diffusera Oblivion de Joseph Kosinsky (2013), Antiviral de Brandon Cronenberg (2013), 4h44 Dernier jour sur terre de Abel Ferrara (2012), Take Shelter de Jeff Nichols (2011), et Mad Max réalisé par George Miller et sorti en 1979. Ces récits de fin du monde sont aussi l'occasion de se replonger dans le fonds DVD du Pavillon Blanc et se reposer cette question obsédante : pourquoi la fin du monde nous fascine-t-elle autant ?

    SANS PLEIN NI DELIE - CHRISTOPHE LEMAITRE A PROPOS DE L'EXPOSITION "STUDIO GRAPHIQUE HEY HO"

     

    Invité à présenter l’exposition du studio Hey Ho, Christophe Lemaitre propose ici un texte didactique. La pratique de cet artiste cousine à plusieurs titres avec l’œuvre graphique de Julien Hourcade et de Thomas Petitjean. Formé aux beaux-arts et en arts appliqués, on retrouve chez lui la même rigeur, élégante et austère, des sujets et des formes qui voisinent avec le livre, l’affiche, la grille, la représentation. Il comprend d’autant mieux le retournement proposé par Hey Ho à Colomiers – de la matière de l’édition à l’édition comme matériau - qu’il aime à inverser les rôles dans sa propre démarche, tour à tour artiste, critique d’art (pour le magazine 02 ou encore le site Tombolo), commissaire d’exposition (comme co-fondateur de Super, lieu d’exposition indépendant à Paris de 2007 à 2009 et pour des projets indépendants) voire graphiste et éditeur (Frr Frr, 2007, livre d’artiste).
    www.athousandleaves.org

    Fondre, battre, briser - la vidéo

    Entretiens avec Baptiste Debombourg, Anita Molinero, Florian Pugnaire et David Raffini : Quand les artistes parlent de leurs gestes. Simplement, face à leurs oeuvres, les quatre artistes de l'exposition Fondre, battre, briser expliquent leurs processus de travail et leur manière d'envisager la création.

    L'ANNEAU DE COURBURE, OU, LES MYSTÈRES DE L'ART

    Si les critiques d’art faisaient de l’escalade et si les alpinistes parlaient d’art, la critique d'art serait-t-elle moins ronde ? Plus pointue ? En son temps, l'écrivain René Daumal a tenté quelque chose dans ce genre. Le dernier roman qu’il ait écrit, Le Mont Analogue, est peuplé de scientifiques, aventuriers en goguette à mi-chemin entre Indiana Jones et Géo Trouvetou.

    SHARE