FERNANDO BRYCE & ANDREA MASTROVITO, L'HISTOIRE EST A MOI !


28/09/2012 - 17:00
08/12/2012 - 18:00

EN PARTENARIAT AVEC LE PRINTEMPS DE SEPTEMBRE-A TOULOUSE «L’HISTOIRE EST A MOI !»

 

28 septembre - 21 octobre 2012; nocturnes les 28-29 septembre et 5-6 octobre.

Présentée jusq'au 8 décembre, l'exposition au Pavillon Blanc est également ouverte les dimanches du festival de 12h à 18h et pour les nocturnes des 28 et 29 septembre jusqu’à 21h.

  

ET A L'OCCASION DU FESTIVAL BD DE COLOMIERS ET DE GRAPHEINE, LA SAISON DU DESSIN CONTEMPORAIN – RESEAU PINKPONG

 

 

© A Mastrovito, St Hypolite, série les martys, 2011

Premier acte de l’automne au centre d’art : comme des parallèles dont la mise en perspective permet d'imaginer qu'elles se rencontreront, certains points communs ont conduit à conjuguer les univers artistiques de Fernando Bryce et d'Andrea Mastrovito. C’est l’usage du dessin et la référence à l'Histoire et aux martyrs qui les rassemble : Fernando Bryce redessine des pages de journaux de l’histoire du XXe siècle tandis qu’Andrea Mastrovito fait de l’Histoire le prétexte à un récit graphique. Mais tandis que Fernando Bryce recouvre rigoureusement les cimaises de dessins par lesquels « l'histoire se dilue dans les images », Andrea Mastrovito croise le dessin avec le collage et l’installation.

  

© F Bryce, Les fusillés de chateaubriant (détail, partie gauche) 2011  


Fernando Bryce

Né en 1965 à Lima (Pérou), vit et travaille à Berlin et à Lima
Selon l’artiste, « l'histoire se dilue dans les images »*. Fernando Bryce reproduit par le dessin les unes de journaux selon une technique qu'il nommait à ses débuts « l'analyse mimétique », une traduction de l’archive par le dessin. Fasciné par le document, ses dessins rejouent l’histoire qu’il compose à partir des archives médiatiques. Ses expositions juxtaposent les dessins de titres aux points de vus distincts comme autant de mode de production et de réception de l’histoire, proposant au spectateur une vision panoptique des événements. En 2011, il juxtaposait ainsi des séries de dessins reproduisant les unes de journaux parus en juin 1944 : Das Reich, journal de propagande hebdomadaire fondé par Goebbels et Der Aufbau, journal juif allemand publié par la suite à New York. Chez lui, l'histoire apparait non plus comme une chronologie de faits mais comme recomposée par le filtre des récits médiatiques qui font autorité.
* Interview de Fernando Bryce par Gonzalo Pajares, journal Peru 21, décembre 2011

© A Mastrovito, série Les Martyrs, 2011  

  

Andrea Mastrovito 

Né en 1978 à Bergamo (Italie), vit et travaille entre Bergamo et New York
Si l'artiste utilise des techniques qui vont de la peinture en passant par le collage et les installations en papier, le dessin reste une technique de référence chez Andrea Mastrovito. On retrouve dans son œuvre un usage de l'histoire comme un prétexte pour revisiter les mythologies et des sujets tels que la mort ou la souffrance. Sa lecture est iconoclaste, propice au récit et confronte les mythes anciens à l'imagerie moderne. Dans une série intitulée Martyres et réalisée 2011, l'artiste interprétait ainsi des scènes de martyre inspirées de l’Evangile selon Jésus-Christ de l’écrivain portugais José Saramago.

 

AUTOUR DE L'EXPOSITION

 

Conférences-rencontre avec l'artiste Andrea Mastrovito
Samedi 29 septembre à 11h, salle de conférence

Visites Dialogue autour des oeuvres
Samedis 13 octobre, 10 novembre, 1er décembre de 11h à 12h

Ateliers "regarder et écrire"
Samedis 13 et 27 octobre, 10 et 24 novembre de 10h à 12h30

Ateliers "comme les artistes"
Samedis 13 et 27 octobre de 14h à 16h

Atelier "explorer le livre"
Jeudi 8 novembre et vendredi 4 janvier de 14h à 16h.
Les samedis 1er et 15 décembre de 14h à 16h.

Les p'tits ateliers bd
Mercredi 14, samedi 17 et dimanche 18 novembre de 14h à 16h.

EN NOVEMBRE, DANS LA CONTINUITE DE L'EXPOSITION:

Exposition Bande détournée : les comics situationnistes
9 novembre - 8 décembre 2012

Exposition collective et urbaine Road Strip !
Avec Camille AZZONI, Gaëlle SANDRE, Sébastien DEGEILH, Sophie VISSIERE, Jean-Gabriel FARRIS, Xavier BOUYSSOU, Chloé MUNICH et Vincent LALANNE
9 novembre - 8 décembre 2012

Festival de la bande dessinée de Colomiers
16 - 18 novembre 2012

Photographies : © Yann Gachet

Cliquer sur les images ci-dessous pour faire apparaître les grandes versions.
Fichier attachéTaille
guidevisiteur-Pds-SEPT12WEB.pdf440.11 Ko





SHARE