été Indien, Kristina Solomoukha


25/04/2009 - 00:57
27/06/2009 - 00:57

L'exposition

 

Avec l'exposition Ete indien, Kristina Solomoukha fait de la galerie d'exposition de l'Espace des arts un campement, un lieu ou s'installe un habitat nomade, au milieu de'une sélection de vidéo d'archives sur la construction de la Ville de Colomiers. L'exposition s'annonce comme une hétérotopie, un lieu concert pourles utopies.

 

 

Sa démarche artistique s’intéresse à l’espace urbain et interroge à travers le dessin, la vidéo ou l’installation, les liens qui unissent l’architecture, l’urbanisme, et l’histoire à l’art contemporain. A Colomiers, ses recherches sur  le territoire urbain font aussi écho au 50ème anniversaire de l’acte fondateur de « Colomiers-Ville Neuve ». La ville, qui n’a cessé de se développer depuis les années 60 et qui continue encore aujourd’hui avec l’ouverture prochaine de la Médiathèque-Centre d’art contemporain, devient ainsi son terrain de réflexion.

En explorant l’archive de l’histoire récente de la ville, elle met en place un environnement spécifique pour la galerie de l’Espace des arts, dans lequel sa récente traversée des Etats-Unis a aussi sa place. A travers la présence de tipis qui évoluent dans l’espace d’exposition, elle propose une réflexion sur le nomadisme, l’art et l’urbanisme, nous rappelant qu’ « on peut vivre n’importe où, en sachant que c’est provisoire ». Ces abris nomades, customisés par des matériaux contemporains tels que des couvertures de survies, ou des tissus synthétiques imitant des peaux d’animaux, deviennent aussi des lieux de projection d’images issues des archives municipales. Vaste territoire sur lequel elle installe temporairement une histoire, Kristina Solomoukha investit ainsi le lieu, juste le temps d’un « été indien ».

 

L'artiste

 

 http://solomoukha.free.fr/

Cliquer sur les images ci-dessous pour faire apparaître les grandes versions.





SHARE