Conférences - initiation à l'histoire de l'art , cycle thématique, 18H30-19H30


24/04/2012 - 18:30
22/05/2012 - 19:30

CYCLE II THEMATIQUE : DE LA RENAISSANCE A L’ART CONTEMPORAIN

 

SALLE DE CONFERENCE DU PAVILLON BLANC


A travers l'étude approfondie de chefs-d’œuvres de la Renaissance à l'art contemporain, ce second cycle d'initiation à l'histoire de l'art aborde les différents domaines et thèmes artistiques : la notion de chef-d’œuvre, la peinture, la photographie, le son dans l’art ou encore l’art urbain. A chaque œuvre est associée une question fondamentale de l'histoire de l'art permettant de mieux appréhender les contextes et les processus de la création.

Cliquez sur ce lien pour découvrir le deuxième cycle d'histoire de l'art,  cycle chronologique : de l'art moderne à l'art contemporain.


Par Anne Nières, historienne d’art


11 séances d'octobre 2011 à mai 2012 les mardis à 18h30.

Cycle conçu en collaboration avec l’espace Paul-Eluard de Cugnaux/ réseau PinkPong

 

Tarif prévisionnel/inscription à un cycle de 10 conférences
Inscrits au Pavillon Blanc : 12 euros
Non inscrits au Pavillon Blanc : 45 euros

Tarif prévisionnel/inscription à deux cycles soit 21 conférences*
Inscrits au Pavillon Blanc : 20 euros
Non inscrits au Pavillon Blanc : 80 euros

*la présentation du cycle thématique se trouve dans l'agenda à la page du 11 ocobre

Nombre de places limitées. Renseignements & réservations sur place ou par téléphone au 05.61.63.50.00; ou par mail : actionculturelle@pavillonblanc-colomiers.fr
Inscription sur place uniquement.

 

 

N°1. MARDI 11 OCTOBRE

La notion de chef d’oeuvre
La Joconde - Léonard de Vinci, 1503-06 / Qu’est-ce qu’un chef d’oeuvre ?

D’évidence l’archétype du chef-d’œuvre : création unique, parfaite du point de vue technique, reconnue comme tel . Cette peinture très  célèbre permet de s’interroger sur la notion du chef d’œuvre : définition, origine,  complexité et validité au XXème siècle

 

N°2. MARDI 8 NOVEMBRE

Un artiste révolutionnaire

La Mort de la Vierge – Caravage, 1603-05 / Le peintre rebelle du clair-obscur
Peinture religieuse rejetée par ses commanditaires et novatrice par son iconographie. Entre nouveaux moyens plastiques : maîtrise du clair-obscur et limites du caractère révolutionnaire d’un artiste à part mais  qui demeure dans son temps.

 

N°3. MARDI 22 NOVEMBRE

Art et histoire
Portrait de louis XIV en costume de sacre - Hyacinthe Rigaud,1701 / Images de la monarchie absolue
Œuvre synthétique de la monarchie absolue de droit divin. Comprendre que l’art peut-être une approche de l’histoire, que les images sont porteuses d’idéologie entre mise en scène et synthèse politique. L’art peut devenir image de propagande et média d’une époque, complément de l’action.

 

N°4. MARDI 6 DECEMBRE

Peinture et couleur
La mort de Sardanapale - Eugène Delacroix, 1827 / Entre théorie et pratique de la couleur
Explosion de couleur à l’image d’un artiste entre Romantisme et recherches picturales. La couleur dans la peinture est un moyen plastique qui se dissocie petit à petit au XIXème siècle de la forme et devient autonome. Prélude à la distanciation de la mimésis à la l’explosion et la liberté de la couleur dans l’art moderne et contemporain.

 

N° 5. MARDI 17 JANVIER

Le corps dans la sculpture
La Porte de l’Enfer - Auguste Rodin,1880-1917 / Sculpture : modernité, symbolisme et expression
Porte monumentale, véritable synthèse de toutes les recherches sur le corps, de l’artiste-Rodin, le testament sculpté de toute une vie et un vrai  défi. Œuvre de l’humain en sculpture dans  la quête constante de l’expression, et de la  traduction des émotions humaines.

haut de page

 

N°6. MARDI  31 JANVIER

La rupture formelle
Les Demoiselles d’Avignon - Pablo Picasso, 1907 / Picasso, le Cubisme
Œuvre emblématique du mouvement cubiste, rupture dans la représentation de la figure et jalon essentiel de la modernité contemporaine. La formidable capacité de renouvellement de l’artiste dans sa création  en puisant, sans jamais de citation directe, dans les arts primitifs.

 

N° 7. MARDI 28 FÉVRIER

Le son dans l'art du XXe siècle Impression III (Konzert) – Kandisky, 1911 / Couleur sonorité et rythme

Après un concert d’Arnold Schoenberg à Munich le 1er janvier 1911, Kandinsky réalise cette peinture proche de l’abstraction, en hommage au compositeur, avec qui il engage un dialogue créatif.
Associer couleurs et sonorités dans cette œuvre ouvre la voie au XXe siècle à la relation  créative entre son et art.

 

N°8.  MARDI 13 MARS

Architecture urbaine du logement collectif
La Cité radieuse - Le Corbusier, 1945-1952 / Unité d’habitation, novations constructives, fonctionnelles et spatiales
L’unité d’habitation de Marseille invente une nouvelle manière d’habiter ensemble dans l’après-guerre.  Associer dans l’architecte novations techniques, fonctionnalité et esthétique pour un projet inédit où l’utopie rejoint la réalité

 

N°9. MARDI 27 MARS

Le genre de la performance ou le « théâtre de la surprise » Anthropométrie de l'époque bleue, Yves Klein, 9 mars 1960 / Le corps mis en scène

« Tableau vivant » à partir d’un principe élémentaire : l’empreinte de corps.  Mise en scène du processus créatif dans une séance publique avec musiciens,  renouvelant ainsi la pratique artistique  par la performance.

 

N°10 MARDI 24 AVRIL

Modernité, patrimoine et réception Les Deux Plateaux - Daniel Buren, 1985-86 / Sculpture et architecture relations entre art, lieu et public, oeuvre polémique.
Œuvre in situ et commande publique devenue polémique. Réinvestir la ville et des lieux mémoriaux par une création entre architecture, sculpture et peinture. Révéler par des outils visuels  un lieu patrimonial pour modifier la perception d’un espace et faire de l’œuvre un instrument au delà du motif

 

N°11.  MARDI 22 MAI

La photographie objective
Têtes de Hauts-fourneaux - Bernd et Hilla Becher, 1979-1991 / Esthétique du patrimoine industriel
Edifices industriels à vocation productive pris dans l’objectif de photographes.
Interrogation sur l’image, regard autre et neuf sur le quotidien rendu esthétique. Bâtiments anonymes devenus Sculptures par le médium de la photographie.

haut de page






SHARE